Conseils pour commerces pendant la fermeture due au COVID

COVID-19: indépendant·e·s et commerces: comment demander du soutien?

Ici vous trouvez une liste des plateformes sur lesquelles s’inscrire en tant qu’entreprise. Pour vous inspirer, j’ai aussi sélectionné deux exemples d’entreprises et d’indépendant·e·s qui ont dû fermer et demandent à leur clientèle de les aider.

Je lis avec assiduité toutes les nouvelles à propos du coronavirus. Je suis sensible au sort des indépendant·e·s qui ne peuvent pas poursuivre leur activité. Mon coiffeur Greg qui doit payer son loyer, mon fleuriste favori à Montchoisi, mes clients qui tiennent une cave à vins, mon amie photographe, comment faire quand on a dû arrêter ses activités et qu’on doit couvrir des frais fixes? 

Demander de l’aide en tant qu’entreprise ou promouvoir un nouveau service adapté au COVID-19

Vous avez repensé votre produit ou votre service pour qu’il soit adapté aux mesures du COVID-19. Pour le vendre, vous devez maintenant le promouvoir.

Si vous ne prévenez pas votre clientèle que vous avez un produit adapté au confinement ou si vous ne demandez pas du soutien financier de votre clientèle pour passer le cap, vous ne recevrez rien. 

C’est difficile de demander de l’aide – surtout financièrement, encore plus en tant qu’entreprise. C’est aussi difficile de savoir comment promouvoir un produit. Comment avoir le bon ton pour ne pas passer pour un·e opportuniste ou un·e voleur ou voleuse? 

De l’inspiration pour passer à l’action

Je pense qu’il est possible de demander de l’aide à sa clientèle ou de promouvoir un nouveau type de service ou de produit adapté aux mesures du COVID-19 sans donner une image opportuniste.

J’ai reçu ou vu ces exemples au cours des dernières semaines. Je pense que ces message sont adéquats et respectueux de la clientèle car ils sont:

  • sincères,
  • factuels,
  • attentionnés.

J’espère que ces exemples pourront vous inspirer à passer à l’action.

Les plateformes créées suites au COVID pour vendres des services, des produits et demander du soutien

Suite aux mesures du confinement du COVID-19, plusieurs sites internet ont été mis en ligne pour aider les commerces et indépendant·e·s qui ont dû fermer. Ces sites internet vous permettent de vous inscrire pour vendre des services ou produits ou demander des dons. 

Bravo et merci à toutes les personnes qui ont donné leur temps et leur énergie pour créer ces sites!

Envoyez un email aux client·e·s que vous connaissez ou faite une pub pour informer votre clientèle potentielle de votre profil sur une de ces plateformes. Il y a peu de chance que votre clientèle tombe ‘par hasard’ sur votre profil. 

ensemble19.ch

Pour s’inscrire en tant que commerce local ou indépendant·e c’est ici:

ensemble19.ch/inscription

covid-heros.ch

Pour s’inscrire en tant que commerce local ou indépendant·e c’est ici:

covid-heros.ch/register/wizard/step-one

⚡Pour la région fribourgeoise : soutien-aux-commercants-fribourgeois.ch/

Pour s’enregistrer en tant qu’entreprise ou indépendant·e sur soutien-aux-commercants-fribourgeois c’est ici:

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScpTrfSTtkySHSF0yIk6UQWLbVsz7RluEWWQZ-4mKjcXrKPYQ/viewform

direqt.qoqa.ch/fr

Pour s’inscrire en tant que commerce local ou indépendant·e c’est ici:

qoqa.typeform.com/to/fvLq0u

⚡ Pour les restaurants: aidonsnosrestaurants.ch/fr-CH

Pour s’inscrire en tant que restaurants qui acceptent les bons prépayés, le restaurant doit activer dans son profil de The Fork (anciennement La Fourchette) ‘accepte les bons’.

Demander de l’aide financière par email à votre clientèle: un coiffeur indépendant

La situation est similaire pour toutes les personnes qui ont une activité avec des frais fixes et vendent leur temps: coiffeur et coiffeuse, centre d’esthétique, etc.

Les charges restent alors que vous ne pouvez pas gagner d’argent. Une fois les mesures du COVID-19 terminées, vous ne pourrez pas vendre plus de temps, à l’inverse d’un magasin qui peut vendre plus de produits par exemple.

J’ai reçu cet email d’un coiffeur indépendant (non, il ne s’agit pas de Greg, mon coiffeur favori, mais ça aurait pu) qui me propose de le soutenir sous forme de don.

Je trouve cet email particulièrement bien en raison du ton et la structure: 

  • style ouvert et amical, j’ai l’impression de l’entendre parler: des phrases courtes, une grammaire simple, des mots compréhensibles,
  • des informations factuelles plutôt qu’un discours larmoyant, désespéré ou angoissant,
  • de l’humour,
  • la compréhension des besoins et inquiétudes de sa clientèle,
  • une proposition de faire une donation ouverte formulée avec ‘souhaiter’. 

Structure à copier pour reproduire cet exemple:

Premier paragraphe

un état des lieux factuel de la situation du salon (exemple: la fermeture du salon)

un intérêt pour sa clientèle (exemple: des souhaits de bonne santé)

Deuxième paragraphe

une information concernant la situation future (exemple: une éventuelle date de réouverture)

Un avertissement concernant les communications futures (exemple: votre clientèle recevra d’autres emails)

Troisième paragraphe

Des souhaits à sa clientèle (exemple: souhait de bonne santé)

Une phrase de réassurance avec humour qui montre qu’il connait et comprend sa clientèle (exemple: les cheveux à réparer)

Paragraphe de fermeture

Enthousiasme pour le futur et salutations

Pied de page avec bouton

Proposition de donner du soutien en utilisant ‘vous souhaitez’ plutôt que ‘j’ai besoin de soutien’.

Des remerciements

Le bouton ‘Soutenez-moi’ dirige vers une landing page ou la clientèle peut faire un don dès CHF 5.-

Envoyer un mail direct à sa clientèle pour l’informer de la situation

C’est une bonne idée d’informer sa clientèle à propos du statut de l’entreprise: par exemple: est-ce que les services sont disponibles ou pas? existe-t-il un nouveau produit?

Vous pouvez vous inscrire sur une des plateformes ci-dessus et partager le lien de soutien pour que votre clientèle puisse vous soutenir ou acheter votre produit.

Les idées à éviter:

  • oublier de s’intéresser au bien-être et à la santé de sa clientèle,
  • propager l’angoisse en démarrant son mail par “Dans cette situation exceptionnel où nous sommes tous dans l’incertitude totale du futur…”
  • utiliser une méthode émotionnelle qui visent à utiliser la culpabilité “Aidez-moi sinon je vais fermer”.

Proposer un nouveau service adapté au COVID-19 via une pub sur instagram : un centre de sport

Suite aux mesures de confinement, ce centre de sport a repensé son offre pour proposer des services en ligne plutôt qu’en personne. Je salue cette flexibilité et j’espère que cela lui ouvre de nouveaux marchés. 

Pour annoncer cette nouvelle offre et les prix spéciaux, ce centre a promu du contenu sur instagram. 

Cette publicité est adéquate:

  • grâce aux émojis, elle est gaie,
  • elle annonce les prix spéciaux,
  • elle donne un lien pour aller directement consulter le profil sur la plateforme

Faire une publicité pour vendre un nouveau produit ou service

Un publicité est une solution adéquate pour promouvoir un produit ou un service, mais pas pour demander un soutien financier. 

Au contraire d’un email à votre clientèle, vous devez payer pour faire une publicité sur les réseaux sociaux. Ça vous demande un investissement, mais c’est intéressant si vous n’avez pas ou peu d’adresses email de votre clientèle et que votre produit est facile à vendre en grande quantité. 

Les idées à éviter:

  • Payer pour une publicité pour demander des dons quand on est pas une organisation humanitaire → dans ce cas, je vous recommande d’envoyer un email à votre clientèle qui vous connaît. 

Conclusion: et pourquoi pas essayer?

Je comprends que c’est difficile de trouver le bon ton pour demander de l’aide ou faire de la pub. Je pense qu’il est possible de le faire de manière sincère et respectueuse. J’espère que ces exemples et ces quelques idées pourront vous encourager. N’hésitez pas à compléter cet article.

🙏 Merci à François Briod et Sara Moccand pour leur aide et leur relecture de cet article.

Isaline

SEO nerd & Content Strategist